RDC

Temps estimé :3 minutes 59 views
concours lancés en RDC

Ici les informations sur tout les concours lancés en RDC. Concours Democratic Republic of the Congo (République démocratique du Congo).

La république démocratique du Congo(en kikongo ya leta : Repubilika ya Kôngo ya Dimokalasi, en swahili : Jamhuri ya Kidemokrasia ya Kongo, en lingala : Republíki ya Kongó Demokratíki, en tshiluba : Ditunga dia Kongu wa Mungalaata), aussi appelée plus simplement RDCCongoRD Congo ou de manière informelle Congo-Kinshasa (pour le distinguer du Congo-Brazzaville), est un pays d’Afrique centrale. C’est le troisième pays le plus peuplé d’Afrique (derrière le Nigeria et l’Éthiopie), ainsi que le pays francophone le plus peuplé.

L’éducation en République démocratique du Congo

La République démocratique du Congo a réalisé d’importants progrès dans le secteur de l’éducation. Le taux d’achèvement au niveau du primaire par exemple, a considérablement augmenté, passant de 29 % en 2002, à 70 % en 2014. Pourtant, il reste l’un des pays avec le plus grand nombre d’enfants non scolarisés.

On estime que 3,5 millions, soit 26,7 % des enfants en âge de fréquenter le primaire ne sont pas scolarisés. Parmi eux, 2,75 millions vivent dans des zones rurales. En outre, le secteur est confronté à de nombreux défis en termes de qualité, de gouvernance et de disparités.

banner

Afin de relever ces défis, le pays a mis au point son plan sectoriel de l’éducation pour la période 2016-2025 en mettant l’accent sur l’élargissement de l’accès et de l’équité, l’amélioration de la qualité de l’apprentissage et l’amélioration de la gouvernance et de la gestion dans le secteur.

Les trois objectifs stratégiques de ce plan sont les suivants :

  1. Promouvoir un système d’éducation équitable pour la croissance et l’emploi en :
    • permettant à tous les enfants de bénéficier d’une éducation primaire gratuite, combinée à des mesures spécifiques pour les populations défavorisées et les enfants ayant des besoins spéciaux ;
    • préparant l’extension progressive de l’éducation de base à 8 années d’étude ;
    • adaptant l’apprentissage pour promouvoir l’intégration sociale des jeunes.
  2. Créer un environnement qui renforce les systèmes éducatifs de qualité en développant des mécanismes de suivi et d’assurance qualité,
  3. Développer un environnement éducatif propice à un apprentissage de qualité, grâce à la fourniture de matériel et d’équipement d’apprentissage pour les élèves et des formations pour les enseignants. Améliorer la transparence et l’efficacité de la gouvernance et de la gestion du secteur en :
    • établissant des normes et des mécanismes transparents pour la gestion des ressources
    • favorisant une gestion efficace et équitable à tous les niveaux, grâce à une meilleure organisation des partenariats, la décentralisation, la déconcentration et la participation de la communauté et de la société civile

Le financement public de l’éducation a considérablement augmenté, passant de 9 % des dépenses publiques en 2010 à 18 % en 2014. Durant le processus d’approbation du nouveau plan sectoriel, le gouvernement s’est engagé à porter la part de son budget allouée à l’éducation à 20 % d’ici 2018, et de le maintenir à ce niveau jusqu’en 2025.

En RDC, l’agence de coordination est l’UNICEF. Le groupe local des partenaires de l’éducation (GLPE) est présidé par le Ministère de l’éducation, et composé de partenaires de développement (Belgique Technical Co-operation, AFD, DFID, UNICEF, USAID, Banque mondiale et UNESCO) et la société civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

RDC

Ou copier le lien

Table des matieres: