Qui peut s’inscrire au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) Sénégal ?

Temps estimé :7 minutes 143 views
Qui peut s'inscrire au concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration (ENA) Sénégal ?

Qui peut s’inscrire au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) Sénégal ? L’École nationale d’Administration (ENA) du Sénégal est un établissement d’enseignement professionnel supérieur, situé à Dakar et directement rattaché à la Primature (Premier Ministre).

L’École Nationale d’Administration du Sénégal a une très longue histoire. Ses origines sont à chercher dans l’histoire coloniale du Sénégal, de la France et de l’Afrique-Occidentale française (AOF). Elle est nommée Ecole nationale d’Administration et de magistrature (ENAM) de 1975 à 1995.

Organisations de l’ENA

Son directeur général est Cheikh Awa Balla Fall, administrateur civil de classe exceptionnelle.

L’Ena compte deux cycles de formation :

banner
  • un cycle de formation de fonctionnaires de hiérarchie A1 (cycle A) qui forme les corps de fonctionnaires suivants :
    • les administrateurs civils ;
    • les inspecteurs du Trésor ;
    • les inspecteurs des impôts et domaines ;
    • les conseillers des affaires étrangères ;
    • les inspecteurs des douanes ;
    • les inspecteurs du travail et de la sécurité sociale ;
    • les commissaires aux enquêtes économiques.

Les élèves du cycle A sont recrutés parmi les étudiants titulaires d’une maîtrise au moins pour le concours direct et parmi les fonctionnaires de hiérarchie A ou B ayant 5 ans d’ancienneté dans la fonction publique pour le concours professionnel.

  • un cycle de formation de fonctionnaires de hiérarchie B2 (cycle B) qui forme les corps de fonctionnaires suivants :
    • les secrétaires d’Administration ;
    • les contrôleurs du Trésor ;
    • les contrôleurs des impôts et domaines ;
    • les chanceliers ;
    • les contrôleurs du travail et de la sécurité sociale ;
    • les contrôleurs des enquêtes économiques.

Les élèves du cycle B sont recrutés parmi les élèves titulaires du baccalauréat au minimum pour le concours direct et parmi les fonctionnaires de hiérarchie B ou C.

À la différence des autres sections, la section douanes ne forme pas les contrôleurs des douanes qui sont formés à l’école des douanes.

Le concours d’entrée à cette école est réputé très sélectif. En 2011, près de 18 000 candidats (tous cycles et sections confondus) s’étaient présentés au concours d’entrée pour un nombre de postes ouverts de 1472. Si l’école fait l’objet de tant d’intérêt c’est sans doute parce qu’elle est la seule école de formation qui garantit l’emploi à ses sortants et leur ouvre les portes de la haute administration sénégalaise.

L’Ena compte sept sections que sont :

  • Travail et Sécurité sociale,
  • Diplomatie,
  • Douanes,
  • Trésor,
  • Impôts et Domaines,
  • Enquêtes économiques,
  • Administration Générale/Administration centrale et territoriale.

Depuis 2002, l’ENA publie le Bulletin de liaison de l’École Nationale d’Administration.

Mission de l’ENA Sénégal

Sa mission demeure essentiellement la formation initiale et le renforcement de capacités des cadres supérieurs et moyens de l’administration sénégalaise ainsi que la promotion de la Recherche et de la coopération.

C’est dire donc que L’ENA est un maillon indispensable de la chaîne du développement socio-économique du Sénégal.

L’ENA assure la formation initiale des cadres moyens et supérieurs des sections Administration générale, Diplomatie, Travail et Sécurité sociale, Douanes, Enquêtes économiques, Impôts et Domaines, Trésor.

La formation continue permet aux cadres de se perfectionner dans les différents domaines liés au management, aux finances et, de manière générale, à l’action publique.

La formation continue se renforce et se modernise en offrant des choix variés dans des domaines de pointe telles que :

  • La fiscalité ;
  • Le Management et la régulation des marchés publics ;
  • La gestion foncière ;
  • Les finances Publiques ;
  • etc.

Conformément aux orientations des autorités supérieures, L’ENA est en train de se moderniser afin de se conformer aux normes et aux standards internationaux

  • L’inscription en ligne, au concours d’entrée, est effectuée à travers une plateforme qui offre des opportunités plus larges dans l’exploitation des données et réduit les déplacements des candidats ;
  • La réforme de la formation initiale permettra de délivrer, en plus du Brevet classique de l’ENA, un master en Administration et gestion publiques (MAGEP) ;
  • La mise en œuvre du projet pilote Innov’compétences, en partenariat avec KTM ADVANCE, à travers le développement de modules en ligne avec l’utilisation des SERIOUS GAMES constitue une innovation majeure dans les méthodes d’enseignement de l’ENA.

Qui peut s’inscrire au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) Sénégal ?

Pour commencer, Il y a deux types de concours :

  • Le concours d’accès direct est ouvert àtoutcitoyen sénégalais âgé de 18 à 33 ans pour le cycle A (niveau maîtrise) ou le cycle B (niveau baccalauréat)
  • Le concours professionnel du cycle A est ouvert à tout fonctionnaire âgé au plus de 53 ans, titulaire dans un corps de la hiérarchie B pour le cycle A ou titulaire dans un corps de la hiérarchie B ou C pour le cycle B

Quand faut-il s’inscrire ?

Le concours a lieu une fois par an à une date variable. L’ENA publie chaque année la date du concours et la publication de la date marque le début des opérations d’inscription.Quelles sont les conditions d’inscription ?

Pour le cycle A, l’une des conditions suivantes :

  • Avoir une maîtrise ou un diplôme de niveau supérieur reconnu par le ministère de la Fonction publique (pour le concours direct)
  • Avoir le diplôme du cycle B de l’ENA du Sénégal et être titularisé depuis au moins 5 ans dans un corps de la hiérarchie B au moins (pour le concours professionnel)
  • Avoir un diplôme du second cycle de l’université (au moins la licence) et être titularisé depuis au moins 5 ans dans un corps de hiérarchie B au moins (pour le concours professionnel)

Pour le cycle B, l’une des conditions suivantes :

  • Avoir le baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur reconnu par le ministère de la Fonction publique (pour le concours direct)
  • Avoir le baccalauréat au moins et être titularisédans un corps de l’administration depuis au moins 5 ans (pour le concours professionnel)

Quels sont les documents à fournir ?

Pour le concours direct (cycles A et B):

  • Une demande manuscrite datée et signée, adressée au directeur général de l’ENA
  • Une fiche de renseignements (fournie par l’ENA) dûment remplie et signée
  • Un extrait de naissance
  • Un certificat de nationalité sénégalaise
  • Un extrait du casier judiciaire n° 3 datant de moins de 3 mois
  • Un certificat médical de visite et de contre-visite indiquant que l’intéressé est apte au service administratif et qu’il est indemne de toute affection ouvrant droit à un congé de longue durée
  • Une copie du diplôme certifiée conforme ou légalisée
  • Un curriculum vitae
  • Une photo d’identité récente
  • Une enveloppe timbrée portant l’adresse permanente du candidat
  • Une quittance de paiement des frais d’inscription

Pour le concours professionnel :

 En plus des pièces ci-dessus, le candidat doit fournir :

  • Un acte réglementaireindiquant la date de titularisation dans le corps concerné
  • Un certificat administratif attestant de la situation administrative de l’intéressé à la date de la candidature

Quel est le coût  ?

–         Cycle A et B professionnel : 10 000 F CFA

–         Cycle A direct : 8 000 F CFA

–         Cycle B direct : 5 000 F CFA

Quel est la nature de la pièce délivrée ?

  • Une quittance de paiement des frais d’inscription

http://concoursena.gouv.sn/ena-depot/#

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Qui peut s’inscrire au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) Sénégal ?

Ou copier le lien

Table des matieres: