Gabon

Temps estimé :6 minutes 87 views

Ici; vous trouveriez l’information sur tout les concours actuellement lancés au Gabon. Le taux net de scolarisation pour le primaire (6-10 ans) était de 88,3% en 2013 pour l’ensemble du Gabon tandis qu’au secondaire, le taux de scolarisation sur le plan national était de 54,5% à 58,2% dans les zones urbaines. Par ailleurs, l’accès au système préscolaire est très limité en raison de l’insuffisance des places disponibles, essentiellement dans le privé où le coût d’accès est très élevé.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, le nombre d’élèves et d’étudiants boursiers au Gabon est passé de 15 825 en 2009 à 30 330 en fin d’année 2015. Durant la même période, le montant des bourses allouées aux élèves et étudiants est quant à lui passé de 38 milliards de FCFA à 59 milliards de FCFA, soit une augmentation de 68%.

Qualité de l’éducation 

Les insuffisances sont nombreuses : la non employabilité des sortants, l’insuffisance de moyens dont les infrastructures, les équipements, les encadreurs mais aussi des enseignants dont le déficit s’élevait en 2010 au secondaire à 9200, le matériel pédagogique obsolète une indisponibilité de données statistiques fiables et une faible présence des TIC dans le dispositif de management de l’éducation.  

Education inclusive

 Le système est marqué par les rejets scolaires conséquence du fort taux de redoublement (30%) et d’abandon au primaire (34,62%). De même au supérieur, les étudiants du premier cycle représentent 67% des effectifs tandis que ceux de second cycle seulement 25%. Par ailleurs, on note le coût élevé des établissements privés qui les rend inaccessibles au plus grand nombre : jusqu’à 250 000FCFA par mois lorsque le salaire minimal est de 150 000 FCFA.

banner

Les disparités de genre apparaissent à la fin du premier cycle et s’accentuent progressivement aux différentes étapes suivantes du parcours scolaire ; c’est ainsi que la probabilité d’accéder au supérieur est 2 fois plus élevée pour les garçons (17 %) que pour les filles (9 %).

La prise en charge de l’enfant handicapé est insignifiante du préprimaire au supérieur, seulement deux écoles publiques adaptées existent et elles sont situées à Libreville.

Apprentissage tout au long de la vie

Le niveau d’analphabétisation des jeunes de 15-24 ans au Gabon est de 14.6%, il se révèle plus élevé que la moyenne africaine pour cette tranche d’âge et pour l’ensemble des pays en développement. De même, 38% des chômeurs au Gabon sont jeunes et 27% parmi eux sont sans formation.

Le déficit dans le secteur de la formation professionnelle initiale ou continue dans des filières telles que celle du bois, des mines et l’industrie manufacturière limite fortement l’adéquation efficace de la formation et l’emploi des jeunes et des adultes sur le marché du travail.

Dans l’enseignement supérieur, la surreprésentation des assistants (64%) traduit une stagnation des carrières mais aussi l’impossibilité d’assurer un renouvellement satisfaisant des compétences de haut niveau (Professeurs et Maître de conférence).

Environnement scolaire

Il est marqué par la violence et les grossesses précoces : deux adolescents sont décédés de suite d’attaque à l’arme blanche par leur congénère en l’espace de deux jours (et 81 % d’élèves-mères ont eu leur première grossesse avant l’âge de 20 ans et parmi les auteurs figurent les enseignants. 

La faible représentativité des séries scientifiques est manifeste au secondaire (13,05% des candidats au Bac 2016), il en est de même au supérieur où les étudiants scientifiques   en 4ème année ne représentent que 12% des inscrits. De plus en 1ère année d’université, les formations technologiques courtes ne rassemblaient que 8,7% des effectifs.

La recherche affiche certes une vingtaine de laboratoires cependant les équipes sont de tailles réduites, sans projet global véritablement mobilisateur et dépourvues des moyens nécessaires à une recherche de qualité. D’autre part, elle n’est ni pilotée ni évaluée et les résultats de ces études ne sont pas référencés et accessibles au public.

Système éducatif au Gabon

L’éducation au Gabon, ou système éducatif gabonais, concerne l’ensemble des institutions publiques et privées du Gabon ayant pour fonction d’assurer et de développer le système éducatif sur l’ensemble du territoire du pays.

Le système scolaire gabonais est en majorité public, laïc, gratuit et il est obligatoire de l’âge de 6 ans jusqu’à 16 ans

Le préscolaire

L’éducation préscolaire s’adresse aux enfants âgés de 3 à 5 ans. Elle est dispensée dans les jardins d’enfants et des sections d’enseignement préprimaire ouvertes dans les écoles primaires. L’éducation préscolaire n’est pas obligatoire.

Le Gabon s’inscrit dans la politique de l’UNESCO qui plaide en faveur de l’éducation de la petite enfance. On observe une nette dynamique pour les inscriptions en cursus d’apprentissage pré-primaire ou pré-scolaire. Le chiffre des enfants éligibles effectivement inscrits passe de 5,6 % en 1990 à près de 42 % en 1999. Cette dynamique se poursuit dans les années 2000, mais elle est massivement tributaire de programmes et institutions privés

Enseignement primaire

L’accès à l’enseignement secondaire général, dispensé dans les collèges d’enseignement général et les premiers cycles des lycées, est régulé par la voie du concours d’entrée en sixième. Il s’adresse à la tranche d’âge de 12 à 16 ans.

Le second cycle, d’une durée de trois ans (de la seconde à la terminale, littéraire ou scientifique), est sanctionné par l’obtention du baccalauréat donnant accès à l’enseignement supérieur.

L’enseignement technique et professionnel est dispensé dans les lycées professionnels, les lycées techniques et l’École nationale de commerce. L’accès est aussi possible par concours. Les formations professionnelles ont une durée d’une à trois années et leurs élèves sont généralement issus soit de la scolarité primaire complète, soit de la fin de la deuxième année secondaire ou classe de cinquième (année réussie). La formation est sanctionnée, selon le cas, par le certificat de formation professionnelle (CFP), le certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) et le brevet d’études professionnelles (BEP)

Enseignement supérieur et universitaire

Le cursus universitaire au Gabon dure de 2 à 8 ans, divisés en 2 ans de licence (Licence 1, 2), 2 ans de Master (Maîtrise) et 2 ans de Doctorat.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Gabon

Ou copier le lien

Table des matieres: